En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Année scolaire

logo_ouestfrancefr.png Jeudi 9 juillet

Vendredi, pour les 49 élèves du CM2 de l’école Notre-Dame, l’Apel et les enseignants ont organisé un goûter surprise.

gouter.jpg

« Pour cette année scolaire très particulière, après le confinement, les enfants sont revenus en classe et ont partagé deux semaines intenses de retrouvailles, souligne Guillaume Meuro, chef d’établissement. Nous sommes fiers de l’investissement de tous pour avoir fait fonctionner l’enseignement dématérialisé.»

Alors que les 49 enfants quittent l’école pour leur entrée au collège, l’association de parents d’élèves a voulu marquer l’événement avec cette rencontre, n’ayant pas pu organiser la kermesse de fin d’année.

Chaque élève a reçu un bon cadeau de 10 € à faire valoir, aux Trésors de Loulette, un commerce de la commune.


logo_ouestfrancefr.pngLundi 22 juin

La fresque de l’école maternelle est en finition

plelan_fresque.jpg

Comme tout artiste, les enfants, ici assistés d'Arnaud Dubois,  vont apposer leur signature au bas de la fresque.

Le projet de découverte du Street art était l’un des objectifs des élèves de grande section de l’école maternelle Notre-Dame. Les dernières semaines de l’année scolaire ont donc permis l’aboutissement de la jolie fresque qui embellit le préau de l’école.

« En début d’année, nous avions fait une déambulation en centre-ville de Rennes pour expliquer le Street art et trouver l’inspiration. En classe, en décembre, le choix s’est porté sur la cour de récréation, au fil des saisons. Pour le fond de tableau, nous avons utilisé des bombes de peinture spéciale. J’ai dessiné les contours des dessins choisis et les enfants, très appliqués, divisés en deux équipes, colorent avec soin ces images qui les représentent », confie Arnaud Dubois, infographiste, artiste peintre.


logo_ouestfrancefr.pngLundi 14 avril

Les élèves de Notre-Dame n’oublient pas les aînés

Dans le cadre du projet intergénérationnel de l’année, l’école Notre-Dame assure un lien avec la maison de retraite Villa Saint-Joseph.

aines.jpg

Ce projet a été élaboré en lien avec Guillaume Meuro, chef d’établissement, et Marie-Claude Guenneugues, animatrice de la maison de retraite, qui avaient prévu des rencontres tout au long de l’année.

« Les différentes classes de l’école ont déjà participé à diverses thématiques : fabrication du beurre, du pain, mais aujourd’hui ce programme est bouleversé depuis la période de confinement. Pourtant, les résidents ne sont pas oubliés. Les élèves envoient plusieurs fois par semaine des nouvelles des classes sous différentes formes : des dessins sur le thème du poisson d’avril, les photos des élèves déguisés pour le carnaval, mais aussi des lettres pour expliquer comment se passe le confinement pour les plus grands. L’école assure l’impression de ces documents et l’acheminement à la maison de retraite dans le plus grand respect des gestes barrières. L’important est de maintenir le lien essentiel à ce projet », confie Guillaume Meuro.


Jeudi 2 avril

confinement2.jpg

volcan2.jpg


Vendredi 13 décembre

Célébration avant Noël

celeb_noel1.jpg


Vendredi 15 novembre

Les élèves de CP et de GS découvrent le Street Art à Rennes

streetArt.jpg

icone_street.jpg icone_street2.jpg

logo_ouestfrancefr.pngSamedi 19 octobre

Une belle rencontre entre les enfants et les résidents

visite_ehpad.jpg

Jeudi, les enfants de grande section de l’école maternelle Notre-Dame ont partagé un moment avec les résidents de l’Ehpad Villa Saint-Joseph, autour de la fabrication du beurre à l’ancienne. Les époux Lebaillif, de Maxent, ont apporté le matériel : une écrémeuse et un petit ribot.

Les enfants ont découvert la fabrication d’un produit qu’ils mangent avec gourmandise, les anciens se sont souvenus.

« Nous avons d’abord mis le lait dans l’écrémeuse qui a séparé le petit-lait de la crème, grâce à la vitesse centrifuge. Dans le ribot, au bout d’un certain temps, le beurre s’est formé et nous avons enlevé le lait ribot, avant d’apporter au beurre un peu de sel, dans une jatte », confient les deux intervenants.

Pour Marie-Claude Guenneugues l’animatrice, ces moments de partage sont importants : « Chacun trouve vraiment du plaisir et pour clore cette rencontre la dégustation de lait ribot et de tartines de beurre frais va laisser des souvenirs, comme à chaque fois que nous partageons cette convivialité. »


Date de création : 23/07/2020 - 10:49
Catégorie : ARCHIVES - 2019 - 2020
Page lue 264 fois