En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

PORTES OUVERTES

Cliquez ou appuyez sur l'image ci-dessous pour visiter virtuellement l’école Notre Dame.

visitevirt1.jpg

Le chef d’établissement, Mr MEURO Guillaume, peut vous recevoir pour visiter l’établissement et vous exposer le projet pédagogique et éducatif de l’école Notre Dame.

Vous pouvez l’appeler pour prendre rendez-vous au 09-64-08-56-21 le jeudi et vendredi toute la journée (journées de décharge) et le soir après 17h00 pour visiter l’école et/ou inscrire votre enfant.

Un grand merci à Jean-François GARCIA, Conseiller en immobilier, pour la réalisation de cette visite virtuelle.


Les TAP

Les Tap mis en place dans la réforme des rythmes scolaires

logo_ouestfrancefr.pngPlélan-le-Grand - 02 Octobre
 

les-tap-mis-en-place-dans-la-reforme-des-rythmes-scolaires.jpg

Valérie Chaussepied (en charge de la question scolaire), Gaëlle Chabane (responsable périscolaire) et Laurent Peyrègne (maire) se déclarent « attentifs à la réussite des Tap ».
 

Depuis la rentrée de septembre, Les écoles de Plélan, publiques et privées, ont adopté la réforme des rythmes scolaires. Un gros dossier pour les élus qui avaient travaillé toute l'année dernière en concertation avec les enseignants, les parents et aussi les associations susceptibles de s'investir dans le projet. Valérie Chaussepied, en charge de la question scolaire a pris la relève de Thérèse Deputte-Drieux, et poursuivi le travail qui a abouti à proposer à tous les enfants des Tap (Temps d'activités périscolaires). Après les options prises par les parents, sur les 602 élèves scolarisés à Plélan, en classes de maternelles et élémentaire, 423 sont inscrits dans une activité.

Des moyens humains mis en oeuvre

Le projet éducatif territorial de ces temps pour l'éveil des enfants, va de la culture, au sport, la musique, l'ouverture à l'autre et aussi la relaxation. Les TAP, après un temps de pose après les cours, ont lieu le lundi, mardi et vendredi de 16 h à 17 h. Vingt intervenants extérieurs, sept intervenants-agents communaux, cinq mises à disposition du privé, offrent un service très varié. Pour la collectivité, le passage à plein-temps pour la responsable du périscolaire et l'embauche d'un emploi d'avenir en soutien au Atsem et à la cantine complètent le dispositif.

Des moyens matériels et financiers

Pour les moyens matériels, 1 500 € ont été investis pour les Tap et 6 000 € pour l'accueil ludique. La grande majorité des intervenants sont rémunérés. Le coût de la réforme est estimé à 130 000 € par année scolaire, dont une contribution de 55 000 € de l'État. Une participation financière est demandée aux familles en fonction du quotient familial.

« Après cette première période, phase test, nous venons d'adresser aux familles, les fiches d'inscriptions pour la deuxième session de ce trimestre, précisent Valérie Chaussepied et Gaëlle Chabane, responsable périscolaire. Les ateliers, souvent par groupe de dix, ont lieu soit sur place soit à l'extérieur : vélodrome, médiathèque... Les choses peuvent encore évoluer et la mise en place du cahier de liaison et des nouveaux représentants des parents vont nous y aider. »



Date de création : 03/11/2014 - 22:14
Catégorie : - Vie scolaire
Page lue 4853 fois